Plus de pouvoir d’achat, plus de consommation

Posté le : 20/06/2016

En 2015, les ménages ont bénéficié d’une accélération de leur pouvoir d’achat : leur revenu disponible brut a augmenté plus fortement qu’en 2014 dans un contexte de reflux des prix. Ils ont répercuté essentiellement ces gains de pouvoir d’achat sur leur dépense de consommation, qui progresse de 1,5 % après + 0,7 % en 2014. Dans le même temps, leur taux d’épargne a augmenté peu (+ 0,1 point, comme en 2014).

Ce sont les achats d’automobiles qui contribuent le plus à la hausse de la dépense ; ils rebondissent nettement après plusieurs années difficiles. Les dépenses liées au logement se redressent également du fait de la hausse du budget chauffage, après une année 2014 particulièrement douce. Par ailleurs, la consommation alimentaire accélère. En revanche, les dépenses en services de télécommunications et produits technologiques se contractent. Celles de loisirs progressent au même rythme qu’en 2014.

(source Insee)